Search
Mots-clés :

dimanche, 15 juillet 2018

FORMATION AB INITIO

SOURCE : École Nationale de l'Aviation Civile (pour la partie ENAC)

Le terme ab-initio vient du latin ab qui signifie depuis et initio qui signifie début, commencement car cette filière prend en effet en charge votre formation de A à Z. vous entrer sans jamais avoir piloter le moindre avion et vous en Pilote CPL IR ATPL. Ce système de formation à été créé à la fin des années 80, lorsque les compagnies, conscientes de la pénurie croissante de pilotes, ont décidé d'y mettre du leur en finançant la formation de leur propre pilote. C'est UTA et Air France qui se sont les premières lancées dans cette aventure mais devant le nombre de candidatures et l'engouement soudain des jeunes pour la profession de pilote de ligne, elles ont stoppé le recrutement, considérant qu'il n'était plus nécessaire de payer pour former des jeunes alors que certains étaient capables d'assurer les coûts. C'est ainsi qu'au milieu des années 90, alors que le concours ENAC était suspendu et le recrutement ab-initio d'Air France inexistant, la sélection des futurs pilotes français s'est faite par l'argent. Le recrutement reprend cependant, signe de temps meilleurs, et Air France organisait, pour la première fois depuis 1991, un recrutement ab-initio interne en juin 1997.

Cependant, le terme ab-initio ne s'applique pas forcément à une formation gratuite, et il existe un certain nombre d'écoles en France qui assurent, moyennant une somme non négligeable, cette formation de manière partielle ou complète.


L'ECOLE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE

L'ENAC. est l'École Nationale de l'Aviation Civile et représente aujourd'hui en France la Voie Royale. L'École Nationale de l'Aviation Civile a été créée en 1948. Après une "escale" dans les locaux de l'aéroport d'Orly, l'ENAC prend ses quartiers définitifs à Toulouse, au cœur du complexe aérospatial de Rangueil-Lespinet, en 1968. La fonction première de l'ENAC était de former les techniciens de l'Aviation Civile mais à la fin des années cinquante, l'état décide d'y former aussi des Pilotes de Lignes pour le compte de la compagnie nationale Air France. Il existe trois modes d'admissions différents pour intégrer l'ENAC: le concours EPL/S, le concours EPL/U et le concours EPL/P.

Les conditions d'admission à concourir pour le concours EPL/S sont :

  • Être ressortissant d'un état membre de l'Union Européenne ;
  • Avoir plus de 17 ans et moins de 23 ans au 1er janvier de l'année du concours (pour les candidats ayant effectué leur service militaire, la limite d'âge est majorée soit de la durée légale de ce service, soit de la durée effectuée si celle-ci est inférieure à la durée légale) ;
  • Être en règle au regard de la loi sur la réforme du service national.
 
Le concours EPL/S commence par une sélection écrite basée sur le programme des classes préparatoires scientifiques (niveau Mathématiques Supérieures) mais rassemble cependant des candidats d'origine diverses telles que des élèves de préparations scientifiques 1ère année, et de DEUG 2ème année. Cette épreuve se déroule sur une journée et regroupe trois matières :

  • Mathématiques (2 heures - coefficient 1) ;
  • Sciences Physiques (2 heures - coefficient 1) ;
  • Anglais (2 heures - coefficient 1).
 
Il est a noté l'importance que l'anglais a ici. Contrairement aux autres concours où il ne représente que des points bonus, il joue ici un rôle primordial dans la sous-admissibilité du candidat (le niveau requis est un bon niveau terminal, ce qui implique une bonne aisance en anglais).

Si, vous passez cet obstacle alors félicitations, mais poursuivez car le chemin est encore très long. Vous voilà donc sous-admissible et vous allez maintenant subir une épreuve d'anglais oral coefficient 2. L'interrogation du candidat se fonde sur des enregistrements authentiques en langue anglaise d'extraits de dialogues ou interviews (d'une durée approximative de 2 minutes) traitant de sujets d'actualité. Le candidat dispose de 20 minutes de préparation pour choisir et préparer 2 des quatre extraits proposés.

Arrivent ensuite les épreuves psychotechniques et de français, psychomotrices et psychologiques qui ont pour but, outre la sélection, de ne pas laisser s'engager dans une carrière de Pilote de Ligne, des individus qui ne possèdent pas les capacités d'adaptation au métier et qui pourraient se voir écartés soit pendant la formation, soit plus tard en ligne. Elles ne sont cependant pas définitives, et une élimination lors de ces épreuves ne signifie pas une inaptitude à devenir pilote de ligne (heureusement pour beaucoup d'entre nous qui auraient déjà été découragés) :

  • Psychotechnique : ce sont des épreuves écrites au cours desquelles, il va vous falloir lire le plus grand nombre de cadrans, estimer le plus grand nombre de rapports de longueurs... dans un temps limité. Exemple : donnez le rapport (en 1/10) qui existe entre les longueurs deux traits dessinés l'un à côté de l'autre.
  •  Psychomoteur : Ces épreuves ont pour but d'apprécier votre coordination afin de juger votre aptitude à devenir Pilote; mais là encore, il s'agit d'une sélection et une éventuelle élimination ne signifie pas forcément une incapacité à exercer ce métier. Le concours d'entrée à l'ENAC est un véritable parcours du combattant et il vous faudra une bonne dose de réussite pour en venir à bout.
  •  Psychologique : Il s'agit d'un entretient avec un psychologue de l'école qui évaluera vos facultés d'adaptation à la fonction de Commandant de Bord et au travail en équipage. Sachez qu'un avis défavorable à ces épreuves interdira toute présentation aux concours ultérieurs d'élève pilote de ligne.
 
Les conditions d'admission à concourir pour le concours EPL/U sont :

  • Être ressortissant d'un état membre de l'Union Européenne ;
  • Être en règle au regard de la loi sur la réforme du service national ;
  • Avoir plus de 17 ans et moins de 28 ans au 1er janvier de l'année du concours ;
  • Être titulaire, à la date d'inscription au concours, de l'un des diplômes scientifiques précédemment cités ;
  • Être titulaire des certificats constitutifs des épreuves théoriques du brevet de pilote de ligne avion ATPL.
 
Vous devrez de plus être titulaire de l'un des diplômes suivants :

  • Diplôme d'ingénieur reconnu par la commission des titres ;
  • Licence de Mathématiques, Chimie physique, Mécanique, Technologie, Informatique, Electronique-électrotechnique, sciences physiques, Automatique, Chimie, Génie civil, Physique, Ingénierie électrique ;
  • D.E.U.G. de Sciences, A, B, Mathématiques Appliquées aux Sciences Sociales, Technologie Industrielle ;
  • Brevet de Technicien Supérieur (B.T.S.) de Conception des produits industriels, Productique, Mécanique et automatismes industriels, Électrotechnique, Électronique, Informatique industrielle, Maintenance et exploitation des matériels aéronautiques, Maintenance industrielle ;
  • Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T.) de Génie électrique et informatique industrielle, Génie mécanique et productique, Génie thermique et énergie, Mesures physique, Maintenance industrielle.

Le cours se déroule en 5 épreuves, chacune d'elle étant éliminatoire. Ce concours ne comporte pas d'épreuve de sous-admissibilité ; il comprend une épreuve d'anglais identique à celle du concours EPL/S, une épreuve psychotechnique, de français, psychomotrice et psychologique, elles aussi identiques à celles du concours EPL/S.

Pour ce concours, l'examen médical est bien entendu indispensable. Visite médicale Classe 1.
Le concours EPL/P se déroule de la même manière que le concours EPL/U mais les conditions d'inscription diffèrent :

  • Être ressortissant d'un état membre de l'Union Européenne ;
  • Être en règle au regard de la loi sur la réforme du service national ;
  • Avoir plus de 18 ans et moins de 26 ans au 1er janvier de l'année du concours ;
  • Être titulaire, à la date d'inscription au concours du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent ;
  • Être titulaire de la licence de pilote professionnel avion CPL.
 
Là encore, pour ce concours, l'examen médical est bien entendu indispensable. Visite médicale Classe 1.


FORMATIONS CADET

La formation cadet est une formation ab-initio effectuée au sein même d'une compagnie aérienne. Ce type de formation est de plus en plus courant car les compagnies peuvent sélectionner leur futur pilote à la base et s'assurer que leur apprentissage se fera en parfaite adéquation avec les procédures et "coutumes" de l'entreprise.

L'exemple Air France ; conditions de recevabilité :

  • Être de nationalité d'un pays de la Communauté Européenne et s'exprimer couramment dans la langue française ;
  • Ne pas avoir été éliminé à une précédente sélection pilote cadet ;
  • Être né entre le 01/01/1974 et le 31/12/1983 ;
  • Avoir le bac "S" ou "STI" ou "ES" et satisfaire à l'une des conditions suivantes :
  • Être titulaire du brevet théorique de pilote de ligne (PL ou ATPL) ;
  • Ou  avoir suivi une première année de classe préparatoire aux grandes écoles, au cours de la scolarité 00-01, et être admis en deuxième année ;
  • Ou avoir suivi une deuxième année de classe préparatoire aux grandes écoles au cours de la scolarité 00-01 ;
  • Ou avoir suivi une année d'études en école d'ingénieurs au cours de la scolarité 00-01 ;
  • Ou posséder un Diplôme sanctionnant 2, 3, ou 4 années d'études supérieures dans un domaine scientifique ;
  • Ou posséder un diplôme sanctionnant 5 années d'études supérieures ou plus dans un domaine scientifique ou commercial.
 
Les sélections cadets sont identiques aux sélection pilotes (tests psychomoteurs, psychotechniques, anglais, français et entretient) et permettent aux heureux élus d'intégrer l'école Aumaury de Lagrange à Merville pour y suivre une formation complète PPL - CPL - IR et ATPL.

La formation Air France est bien évidemment une formation standard mais elle est gratuite et assure une embauche à la fin, de quoi appréhender ses études avec plus de sérénité.

L'exemple British Airways :

La filière ab-initio dite "gratuite" ne recrute malheureusement que de manière très sporadique en fonction des besoins du marché et donc des compagnies, mais elle existe dans de nombreux pays.

Ainsi, British Airways relançait en septembre 1997 sa formation ab-initio, théoriquement ouverte à tout ressortissant de la Communauté Économique Européenne, âgé de 18 à 28 ans titulaire d'un passeport sans restriction d'usage et d'une autorisation de séjourner en Grande Bretagne : le Cadet Pilot Training Scheme. Un niveau satisfaisant en anglais est of course requis.

Il vous faudra tout d'abord répondre à un questionnaire sur vous mentionnerez vos nom, prénom, adresse, taille... Vous indiquerez aussi votre cursus scolaire, ce qui n'est pas une mince affaire lorsque l'on s'adresse à des anglais dont le seul système connu, est le système scolaire britannique. Vous disserterez ensuite sur des sujets tels que :

  • RESPONSABILITY AND RELIABILITY : Pilots must be responsible and reliable. Please give evidence which demonstrates that you are capable of taking on responsibility and can be relied on ;
  • COMMUNICATION : Give example of an experience which demonstrates your ability to communicate effectively with others ;
  • TEAM WORKING : The ability to work effectively as part of a small team is essential for pilots. Give an example of an experience or achievement which demonstrates that you can work effectively in a team ;
  • DETERMINATION AND HIGH PERSONNAL STANDARDS : Pilots training requires a high degree of self-determination under very testing conditions. Please describe experiences or achievements which show evidence of your ability to persevere to achieve a high standard ;
  • REASONS FOR INTEREST : Please indicate what you can contribute to British Airways, including why you wish to become a member of the flight crew and what attracts you to a career in a commercial organisation.
 
Mais comme partout ailleurs, les places sont chères, le délai d'attente est d'environ 3 mois pour une formation d'une durée approximative de 70 semaines.

Sachez enfin que malgré une ouverture "théorique" de ce recrutement à l'ensemble des peuples européens, il semble difficile d'intégrer cette formation sans nationalité britannique. Espérons que l'ouverture européenne facilitera l'admission d'un candidat français dans une filière anglaise ou celle d'un candidat italien dans une filière allemande ! ?

Les autres recrutements de pilotes-cadets :

De plus en plus de compagnies pratiquent ce type de recrutement depuis quelques années car les besoins se font de plus en plus sentir mais il faut savoir que les sélections cadets s'adresse souvent aux ressortissants du pays, ce qui ne pose pas de problème dans l'enceinte de la communauté européenne mais vous interdira probablement de postuler chez d'autres grands noms du transport aérien :

  • Singapore Airlines : Le Cadet Pilot Training Scheme permet aux résidents permanents de Singapour ou de Malaisie, n'ayant aucune expérience aéronautique de devenir pilote de ligne ;
  • Cathay Pacific : Le Cadet Pilots Programme permet aux résidents permanents de Hong Kong, âgés au minimum de 18 ans, de rejoindre le programme d'entraînement de la compagnie pour suivre une formation complète en Australie afin d'obtenir les licences nécessaires ;
 
On pourra également citer Dragonair, Bruneiair, Quantas et Emirates, ou d'autres dont le recrutement, actuellement suspendu, reprendra peut-être comme Swissair.

Il va sans dire que la maîtrise de la langue locale (et celle de l'anglais) sont parfaitement indispensables pour espérer intégrer un programme cadet. Nous nous invitons à contacter directement les compagnies ou à consulter leur site afin d'obtenir de plus amples informations.


LES AUTRES FORMATIONS AB INITIO


Un autre type des formation ab initio est la formation intégrée en opposition à la formation modulaire qui consiste à fractionner le cursus mais permet au candidat d'évoluer à son rythme et d'étaler les frais occasionnés sur une plus longue période.

La formation intégrée exige de confier la totalité de la formation à un seul organisme, pour permettre de passer d'un stade de débutant complet au niveau final défini par le programme. Le FCL 1 définit ainsi plusieurs formations intégrées telles que CPL intégré, CPL IR intégré et enfin, ATPL intégré. Ce type de formation est évidemment beaucoup plus cohérent que les formations modulaires et permet de réaliser tout le programme avec un volume d'entraînement sensiblement inférieur. A titre d'exemple, un pilote ayant terminé ces formations modulaires totalisera un minimum de 215 heures de vol et 60 heures de simulation lors que pour parvenir au même niveau en formation ATPL intégré, il pourra ne totaliser que 140 heures de vol et 55 heures de simulation.

Cette formation revient donc à une formation classique à la seule différence qu'elle sera faite en totalité au sein du même organisme, dans un temps plus réduit mais avec l'obligation de regrouper les dépenses, là aussi, sur une durée plus courte. Il faut également noter qu'il est impossible au candidat d'exercer une profession en marge de sa formation, si l'on tient compte du caractère intense de ce type de préparation ab-initio.

NEWS
Copyright 2005-2007 Pilotedeligne.com - Tous droits réservés
Pilotedeligne.com est la propriété du groupe Deeperblue

publicité marketing et référencement